Pétitiions

LIBÉREZ NABEEL RAJAB

LIBÉREZ NABEEL RAJAB

Pétition à l’attention du Roi de Bahreïn, Shaikh Hamad bin Issa Al Khalifa

Sire,

Je suis très préoccupé-e par la confirmation de la condamnation à deux ans de prison du défenseur des droits humains Nabeel Rajab, le 15 janvier 2018. Nabeel Rajab est un prisonnier d’opinion, condamné pour des interviews données entre 2015 et 2016. Un second procès pénal, lié à des tweets et retweets portant sur la guerre au Yémen et sur des allégations d’actes de torture commis à la prison de Jaww, est en cours devant la Haute Cour criminelle. S’il est déclaré coupable, Nabeel Rajab risque 15 ans d’emprisonnement.

C’est pourquoi j’exhorte les autorités bahreïnites à :

  • abandonner toutes les charges retenues contre Nabeel Rajab et le libérer immédiatement et sans condition, car il s’agit d’un prisonnier d’opinion, détenu seulement pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression ;
  • veiller à ce que, dans l’attente de sa libération, cet homme ne soit pas victime d’actes de torture ou d’autres mauvais traitements et puisse régulièrement entrer en contact avec sa famille, consulter les avocats de son choix et bénéficier de soins médicaux adaptés.

Je vous prie d’agréer, Sire, l’expression de ma haute considération.

LIBÉREZ NABEEL RAJAB

  

Sire,
Je suis très préoccupé-e par la confirmation de la condamnation à deux ans de prison du défenseur des droits humains Nabeel Rajab, le 15 janvier 2018. Nabeel Rajab est un prisonnier d’opinion, condamné pour des interviews données entre 2015 et 2016. Un second procès pénal, lié à des tweets et retweets portant sur la guerre au Yémen et sur des allégations d’actes de torture commis à la prison de Jaww, est en cours devant la Haute Cour criminelle. S’il est déclaré coupable, Nabeel Rajab risque 15 ans d’emprisonnement.

C’est pourquoi j’exhorte les autorités bahreïnites à :

- abandonner toutes les charges retenues contre Nabeel Rajab et le libérer immédiatement et sans condition, car il s’agit d’un prisonnier d’opinion, détenu seulement pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression ;

- veiller à ce que, dans l’attente de sa libération, cet homme ne soit pas victime d’actes de torture ou d’autres mauvais traitements et puisse régulièrement entrer en contact avec sa famille, consulter les avocats de son choix et bénéficier de soins médicaux adaptés.

Je vous prie d’agréer, Sire, l’expression de ma haute considération.

[your signature]

1 signature = 0% de l’objectif
0
2,000

Partagez avec vos amis: