Actualités

Audience au cabinet du maire de Toffo : Amnesty International Bénin plaide pour l’accès a l’eau potable au CEG Coussi

Une Délégation conduite par le Coordonnateur EDH d’Amnesty International Bénin, a été reçue en audience par le Maire de la commune de Toffo dans l’après-midi du mardi 14 Aout 2018. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la mission d’appui du groupe 2 de Toffo à la réalisation d’un plaidoyer pour le respect du droit à l’eau dans le CEG de Coussi.

Après les salutations d’usage, le Coordonnateur EDH Monsieur KITI Olivier, prenant la parole, a présenté les membres de la délégation ainsi que l’objet de la demande d’audience. A sa suite, M. ALAOFA Maxime, membre du club scolaire de l’UO 2 de Toffo, l’un des initiateurs de la demande d’audience prendra aussi la parole pour exposer le besoin en eau des élèves du CEG COUSSI. Le Président de l’association de parents d’élève du CEG Coussi abondant dans le même sens, fera une genèse de la situation d’accès à l’eau potable dans la commune de Toffo en général ; Situation qui s’est dégradée davantage avec l’avènement de l’affaire PPEA 2.

Pour Madame le Maire, assistée pour la circonstance de Monsieur GBEDAN Dieudonné (chef service Technique de la mairie de Toffo) et de Monsieur Amoussou Brice (chef d’Arrondissement de Dame), la question de manque d’eau potable dans la commune de Toffo n’est pas inconnue de ses services techniques. Ce problème qui avait connu une lueur d’espoir, avec l’avènement du PPEA2 demeura tel depuis le scandale engendré par elle. L’accès à l’eau dans la commune fait partie des problèmes prioritaires auxquels le conseil communal essaie, tant bien que mal, d’apporter de solution a-t-elle confié. Consciente et très sensible à cette situation, elle a fait savoir à l’assistance les maintes démarches effectuées auprès des autorités compétentes dans ce sens. Démarches, qui jusque-là, sont restées infructueuses, s’en désole-t-elle. Au regard de l’urgence de ce besoin en eau potable, Madame Urbaine a informé la délégation des mesures palliatives prises par le conseil communal en cédant 25 millions (soit 20%) du budget communal de 2018 pour l’implantation d’un puit à grand diamètre dans tous les arrondissements de la commune.
Pour finir, elle a sollicité l’accompagnement d’Amnesty International Bénin dans ses prochaines démarches de plaidoyer pour le bien-être de ses administrés.
Étant donné que la mairie n’a pas compétence d’action dans le CEG sur ce sujet, la délégation AIB a pu obtenir de la part de la première autorité de la commune de Toffo, la faveur d’implanter le puit, que devrait abriter l’arrondissement de Coussi dans les environs immédiats du CEG.
Satisfaite des conclusions de cette audience, la délégation n’a pas manqué de saluer madame le Maire pour son leadership, son engagement et la sensibilité avec laquelle elle a abordé le problème. Pour finir, Monsieur KITI Olivier, rassura l’autorité de la disponibilité du Directeur d’Amnesty International Bénin, à accompagner la mairie de Toffo dans ses démarches de plaidoyer, afin de faire jouir aux populations le droit à l’eau. À la sortie d’audience Madame le Maire a accordé une photo de famille à ses hôtes.

AI BENIN

Amnesty International Benin

Amnesty International est un mouvement mondial de plus de 7 millions de personnes qui agissent pour que les droits fondamentaux de chaque individu soient respectés.

Contactez-nous