Actualités

Amnesty International Bénin célèbre la Journée Internationale de la Jeunesse 2018 à Allada : le pari de la mobilisation gagné pour l’équipe du président Emmanuel Adjanon (des hommages aux anciens militants Dominique Aplogan et Wilfried Goudou)

Amnesty International Bénin a honoré ce samedi 25 août à Allada l’édition 2018 de la journée internationale de la jeunesse. A l’occasion, Emmanuel Adjanon et tous les militants d’Amnesty international Bénin ont mis le paquet pour mobiliser plus de 500 jeunes.

La jeunesse d’Amnesty international Bénin et son nouveau président Emmanuel Adjanon ont fait forte impression à Allada. Dans une unité d’action très remarquable, ils ont pensé à tout, pour faire de l’édition 2018 de la Journée internationale de la jeunesse un évènement inoubliable. En témoigne, le cocktail concocté.pr

En effet, sous le leadership du nouveau Président d’Amnesty international Bénin, près de 500 jeunes venus des arrondissements d’Allada, Ouègbo, Toffo, Cotonou et environs ont pris plaisir à participer à la marche qui s’est déroulée dans l’arrondissement central d’Allada. Ces jeunes ont ainsi annoncé les couleurs en passant par la place Toussaint Louverture, le grand marché, l’ancien gare, le palais royal, la Mairie, pour échouer à la place Toussaint Louverture.

Ensuite, ce fut le tour de la communication conférence débat autour du thème « espaces sécurisés pour les jeunes ».

Le grand moment de cette journée a été l’animation musicale. L’orchestre Lord Musique de Cotonou a égayé le public.

De même, les militants d’Amnesty International Bénin d’Allada ont gratifié le public d’un sketch sur le respect des droits des femmes et des enfants. Tout en captant l’importance des droits des femmes et des enfants, ce sketch a permis au public de déverser des kilos de rire, sourire sur les lieux de l’évènement.

Faisant d’une pierre deux coups, Emmanuel Adjanon et son staff ont saisi la tribune de la JIJ pour honorer de ses illustres membres. En effet, les militants ont rendu hommage à Dominique Aplogan pour ses 60 ans d’anniversaire.

Ils ont aussi par la voix du président Emmanuel Adjanon reconnu les mérites de l’ancien président Wilfried Goudou.

Avant ces moments de reconnaissance et le déroulé des activités prévues dans le cadre de la JIJ, Emmanuel Adjanon a, lors de la cérémonie d’ouverture, indiqué que le choix de la commune d’Allada n’est pas anodin. Digne fils de la localité et président d’Amnesty international Bénin, il a confié que le SN a décidé d’honorer la commune d’Allada, à travers cet évènement qui est très rare.

De quoi réjouir Paulette Eki, qui s’est dite honorer de représenter de préfet de l’Atlantique. Pour elle, Amnesty international Bénin donne l’occasion de célébrer la jeunesse. Paulette Eki a aussi invité la jeunesse à plus d’initiative et au patriotisme et à accompagner AI BENIN dans ses actions.

Il faut préciser que l’édition 2018 de la JIJ qui a permis de sensibiliser la jeunesse d’Allada sur la défense et la promotion des droits humains, mais également de présenter la vision et les missions d’Amnesty international a connu la participation du chargé de mission du préfet de l’Atlantique, Paulette Eki, du roi Kponan Kpodjro de Ahouannongbe de la communauté Aïzo, et d’autorités à divers niveaux.

Amnesty International Benin

Amnesty International est un mouvement mondial de plus de 7 millions de personnes qui agissent pour que les droits fondamentaux de chaque individu soient respectés.

Contactez-nous